fond_musee_pet_or9.gif
Les variantes
La boule bretonne








Nombreux sont les jeux qui appartiennent au patrimoine culturel de la Bretagne, les jeux de boules n’y font pas exception. Des assiettes décorées aux vitraux des cathédrales, on retrouve le témoignage e ces activités ancestrales qui ont mieux résisté qu’ailleurs, dans la presqu’île de granit, à l’invasion des sports de masse.
Depuis 1930 la Confédération des Comités des Sports et Jeux Traditionnels de Bretagne organise dès le printemps et tout l’été, concours et challenges de boules à travers toute la Bretagne.
 
Le jeu et les boules
   
La boule bretonne comporte quelques variantes. Grosso modo, les règles du jeu sont semblables, mais la grosseur et le poids des boules varient d’une région à l’autre. Avant 1960, on y jouait avec des boules en buis ou en bois dur des colonies, alors qu’aujourd’hui on y joue avec des boules en matière synthétique venant d’Italie, on peut s’en procurer de toutes les couleurs. Les boules sont lestées (alors qu’à la pétanque les boules lestées ou “farcies” sont proscrites, en bretagne il semble qu’on soit plus libéral à ce sujet) ou non c’est selon. Selon les concours on précise les règles en cours. Les dimensions de la piste sont également très variables, que le terrain soit couvert (c’est souvent souhaitable vu les conditions climatiques assez imprévisibles) ou non.
Elle possède un site très bien fait où vous pourrez trouver toutes ses particularités et son reglement complet ainsi que de nombreuses informations utiles si vous désirez vous joindre à ses pratiquants enthousiastes: http://www.laboulebretonne.fr

La boule plombée de Morlaix
     
La boule bretonne telle qu’elle est pratiquée dans le nord Finistère dans la région de Morlaix a sa particularité et est sans doute la plus singulière de nos boules bretonnes. Sa principale caractéristique est de comporter cinq cylindres de plomb logés dans la masse. Les quatre premiers sont disposés sur le chemin de roulement pour lui permettre d’aller droit. Mais ce jeu d’adresse est plus subtil... Le cinquième plomb appelé le «fort» est incrusté d’un côté de la bande de roulement. Son rôle est primordial et permet à la boule de virer lorsque sa vitesse diminue. Ce plomb déséquilibre la boule vers la gauche ou la droite en fonction de la direction souhaitée par le joueur. A l’opposé du «fort», une cavité non plombée, appelée le «contre fort», est pratiquée pour accentuer l’effet du plomb opposé.
En règle générale, si le bouliste souhaite envoyer sa boule à droite, il la lancera vers la gauche avec le fort placé à droite. En début de parcours, la boule se dirigera vers la gauche mais sa vitesse diminuant, elle décrira une courbe pour se diriger... à droite.    
     
Principes du jeu :
Ce jeu d'adresse consiste à s’approcher le plus près possible du «maître» encore appelé «petit» ou «bihan».
Le joueur doit rouler sa boule sans la jeter, soit en pointant pour se placer, soit en tirant pour déplacer une boule adverse.
Le joueur, pour lancer sa boule, peut se placer à n'importe quel endroit le long de la planche du fond.
Les parties se jouent par équipe de 2, 3 ou 4 joueurs ou en individuel.
Chaque joueur d'une équipe à une place qui est définie avant le jeu. Le premier est le placeur (ou pointeur) le dernier est le tireur. L'avant dernier est le second tireur si besoin est. Le règlement n'interdit pas de changer l'ordre établi en début de partie. Ces places sont choisies en fonction des qualités du joueur même si un bon joueur doit savoir placer et tirer.
Le tirage au sort par pile ou face en lançant une pièce, détermine l'équipe qui va décider de lancer le bihan ou laisser cet avantage à l'équipe adversaire. L'équipe qui ne lance pas le bihan en début de partie lance la première boule.
Le bihan doit impérativement dépasser le milieu de l'allée de plus d'un mètre et se situer à plus d'un mètre des planches du fond et de 80 cm des côtés. Si le joueur manque son lancer 3 fois de suite, le jet du bihan revient (une seule fois) à l'équipe adverse. A partir de la deuxième "mène", c'est l'équipe qui a remporté la mène précédente qui lance le maître et qui commence à jouer.
Si une boule jouée ou poussée touche la bande du fond, elle est retirée du jeu. Ce retrait doit être immédiat car la boule ne doit plus modifier le jeu après avoir touché la planche du fond.
Lorsqu'un joueur, en lançant sa boule, amène le bihan à toucher la bande du fond, le jeu est annulé et deux points sont donnés à l'équipe adverse.
La première équipe qui atteint 12 points a gagné la partie. Lors des rencontres hors concours, le nombre de points pour gagner une partie est de 9 et les équipes peuvent comporter jusqu'à cinq joueurs.
Ce jeu local, possède même sa propre fédération dont vous pouvez visiter le site web extrêmement fourni en cliquant sur ce lien: http://boule.plombee.mx.free.fr

Un exemple de règles     La Boule Armeloise de Quimper
   
- En amical la partie se joue en 10 points, en concours en 9 points
- La finale se joue en 12 points
- L’équipe gagnant le toss (tirage au sort) impose la couleur des boules et l’ordre de départ
- Le premier jet du cochonnet est imposé par l’arbitre
- Le cochonnet doit dépasser la ligne médiane et s’arrêter à 20 cm au moins de la bande
- La boule peut rebondir sur les bords et le fond
- Le poids des boules est compris entre 700 et 900 g, le diametre entre 10 et 12 cm
- Le poids du plomb ne doit pas exceder 10 g
- Le cochonnet est en cuivre jaune
- La longueur de l’allée est de 15 m et la largeur de 3,50 m

La boule à la cathédrale

La cathédrale St Corentin à Quimper, dont la construction date du XIIIe siècle, possède des vitraux splendides, dont certains, réalisés par L. Plonquet sur des dessins d’Albert Le Grand représente des enfants jouant aux boules en arrière plan de l’illustration de la légende de St Guenolé.
ro_musee1.gif
ro_histoire1.gif
ro_variantes1.gif
ro_petanque1.gif
ro_fabrication1.gif
ro_humour1.gif
ro_faits_divers1.gif
ro_monde1.gif
ro_art1.gif
ro_fanny1.gif
ro_archives1.gif
ro_contact1.gif
ro_liens1.gif
drap_gb1.gif
Association
Musée de la Boule
Maison de la Boule
4, place des 13 Cantons
13002 Marseille
tèl: +33 (0)4 88 44 39 44
info@laboulebleue.fr
Plougasnou-bourg1vv.jpg
facebook_logo.png
Page facebook
de la Maison
de la Boule
BoulePlombeeMX1vv.jpg
Création du site :
AS web design
JoueurBoulePlombeeMX1vv.jpg
boule_bleues1.gif
boule_bretonne2v.jpg
boule_bretonne1v.jpg
vitrail_quimper1v.jpg
ro_retour1.gif
bouliste_bretonne1v.jpg