fond_musee_pet_or9.gif
Les variantes
Le jeu provençal








Le Jeu Provençal est très proche du jeu de sport boules : Il nécéssite comme lui un grand terrain, une adresse remarquable et une bonne connaissance de la stratégie du jeu pour réussir. Avec la Pétanque et le Sport Boules, il forme le trio de base du jeu de boules.

Le jeu et les boules
   
Héritier direct des jeux de boules de l'antiquité, ancêtre de la Pétanque, le Jeu Provençal s'est développé dès la fin du XIXe siècle en Provence. Aujourd'hui encore sa zone de prédilection reste la région PACA et le Gard car, s'il est pratiqué presque partout en France, il n'est guère que dans cette région et en Ile de France que sont organisées des compétitions en nombre conséquent. Ses règles générales sont celle de la Pétanque, mais il conserve quelques particularités que l'on différencie nettement :
- Le Jeu Provençal se pratique entre 15 et 20 mètres ( pour les seniors).  
- Pour pointer le joueur doit impérativement faire un pas à partir du cercle de lancer.
- Il peut ensuite ramener le pied arrière à hauteur du pied avant, mais sans poser le pied à terre, sauf les personnes hancicapées ou âgées, ce qui permet au joueur de "partir" avec sa boule.
- Il est également possible de laisser le pied arrière dans le cercle, mais alors le joueur doit rester les deux pieds au sol.
- Une boule pointée ne doit pas déplacer de plus de 1 m 50 une autre boule ou le but.
- Pour tirer le joueur doit prendre trois pas d'élan et lâcher sa boule avant le quatrième impact de ses pieds au sol.
- Pour que le tir soit valable il faut que la boule tirée touche le sol à moins d'un mètre de la boule frappée.
- Pour être valable une boule tirée qui n'a rencontré aucun obstacle doit effectuer au moins 3 mètres au delà du but.

Les joueurs actuels du jeu provençal ont conscience de faire partie d’une minorité un peu à part et prennent grand soin d’être vêtus correctement et de se comporter entre eux très sportivement. C’est un exemple à donner pour les autres variantes. Il est dommage que ce noble jeu ne se pratique qu’en Provence, et il vaut vraiment la peine d’assister à une partie ou un concours. Tous les ans, lors de la deuxième quinzaine de Juillet, se déroule le plus grand concours de France, au Parc Borely, à Marseille, avec plus de 5000 participants. Un régal pour le véritable amateur.

Les boules avec lesquelles on joue au jeu provençal sont les mêmes que celles de la pétanque, c’est ce qui le différentie essentiellement de la boule lyonnaise.

Consulter le règlement sur le site de la FFPJP      Télécharger le règlement (clic droit et “enregistrer la cible sous...”)

Autres jeux en provence
   
Pour finir avec les jeux provençaux, voici quelques variantes peu connues :
- Le jeu de butabant (but en avant) : très commun à la fin du XIXe, il a quasiment disparu. Les boules étaient en buis plombées mais de taille équivalente aux boules de pétanque actuelles. Chaque joueur projetait sa boule le plus loin possible avec un maillet (une variante existait où on lançait la boule à la main). Ensuite, chacun partait de l’endroit où sa boule était restée, en commençant toujours par celui qui avait la boule la plus en arrière. Le gagnant était le premier à atteindre le but matérialisé par une ligne ou autre chose, souvent fort éloigné du point de départ (au moins 1 kilometre). En 1772, un Aixois gagna un pari de cinquante écus d’or pour avoir fait entrer sa boule dans Marseille, à partir d’Aix, en moins de 500 coups !
- A souto cambo : il s’agit de jouer en faisant passer les boules sous la jambe que le joueur peut relever au moment du lancer.
- La rouleto : cette variante est pratiquée lors de certaines fêtes. Le but étant lancé, marque un point le joueur qui aura éloigné le plus sa boule du bouchon. Lorsqu’un joueur totalise 5 points, il sor du jeu et reçoit un carton lui donnant droit à la gratuité du repas, un banquet en effet couronnant la journée. La partie s’arrête lorsque la moitié des concurrents est ainsi sortie. les perdants payant leur propre écot et celui d’un des gagnants!
- Lou le dre : comprendre “le but droit”. Une pierre allongée est dressée au milieu d’un cercle de 60 à 100 cm de diamètre, il s’agit au premier tour de pointer le plus près de ce but. Ensuite, les joueurs choisissent de tirer pour déloger le “le dre” de son cercle. Le tireur qui réussit ce coup et le meilleur pointeur se partagent à part égales les mises. Il y a de nombreuses variantes.
ro_musee1.gif
ro_histoire1.gif
ro_variantes1.gif
ro_petanque1.gif
ro_fabrication1.gif
ro_humour1.gif
ro_faits_divers1.gif
ro_monde1.gif
ro_art1.gif
ro_fanny1.gif
ro_archives1.gif
ro_contact1.gif
ro_liens1.gif
drap_gb1.gif
Association
Musée de la Boule
Maison de la Boule
4, place des 13 Cantons
13002 Marseille
tèl: +33 (0)4 88 44 39 44
info@laboulebleue.fr
facebook_logo.png
Page facebook
de la Maison
de la Boule
Création du site :
AS web design
boule_bleues1.gif
compet6v.jpg
compet8v.jpg
grosses_boules1v.jpg
compet4v.jpg
bouliste_jeuprov1v.jpg
ro_retour1.gif